jueves 30 Nov, 2023
spot_img
InicioGeneralEl almacenamiento de energía a largo plazo potenciará las renovables en España

El almacenamiento de energía a largo plazo potenciará las renovables en España

Reescribe este contenido en español de España y mantén las HTML tags. Al contenido que vas a generar, deberás introducir o reescribir subtitulos que precedan a los parrafos otorgandole una jerarquía de «headings» jerarquizada. No crees párrafos con palabras sueltas. En el contenido generado deberás aplicar negritas en palabras relevantes sobre el tema del titulo del post como palabras de tipo longtail keywords..No utilices en ningun caso « o »

Comment le stockage d’électricité de longue durée va rentabiliser les énergies renouvelables en Espagne

Le chantier de la STEP de La Muela II en Espagne / Image : Ciudad FCC.

Souvent sous-estimés, les systèmes de stockage d’énergie sont la pierre angulaire de la transition énergétique. Ils permettent de lisser les fluctuations de la production solaire et éolienne. En Espagne, bien que les stockages par batterie soient parmi les plus courants, une étude récente met en lumière l’importance de l’intégration des systèmes de stockage de longue durée. Pourquoi cette technologie pourrait être un enjeu clé dans la réalisation des objectifs énergétiques espagnols ?

Face à un avenir qui exige une énergie propre et durable, l’Espagne a fixé des objectifs ambitieux. Selon le Plan national de l’énergie et du climat de l’Espagne, le pays a l’intention de voir les renouvelables constituer 81 % de sa production totale d’électricité d’ici 2030. Cette détermination se traduit par une augmentation colossale de 173 % de la puissance d’énergies renouvelables installée entre 2022 et 2030. Dans cette course, l’Espagne envisage une puissance solaire photovoltaïque de 76 GW d’ici la fin de la décennie, contre 39 GW en 2020, et une augmentation de la puissance éolienne à 61 GW, contre 49 GW auparavant. Le pays double également son engagement en matière de stockage d’énergie, visant 18 GW contre 9 GW en 2020, pour la composante puissance. La capacité de stockage n’est pas toutefois pas communiquée.

Alors que les projets de stockage pour 2030 incluent principalement les batteries au lithium-ion, connues pour leur capacité de stockage de courte à moyenne durée, une étude récente d’Aurora Energy Research souligne la nécessité de regarder au-delà. Le stockage de longue durée (ou LDES pour « long-duration energy storage ») pourrait rendre la production d’énergie renouvelable écologiquement et économiquement viable. Ce type de technologie inclut divers systèmes comme le stockage thermique, gravitaire, la compression d’air et bien d’autres.

À lire aussi
Dans les entrailles d’une gigantesque usine de stockage d’électricité

Le stockage de longue durée pour éliminer la réduction économique des ENR en Espagne ?

Dans le délicat équilibre entre les objectifs environnementaux et la réalité économique, le paysage énergétique espagnol fait face à un défi de taille. Selon l’étude réalisée par Aurora Energy Research, plus de 5 % de la production d’énergie renouvelable du pays risque d’être soumis à une réduction économique entre 2025 et 2030. Ce phénomène complexe survient lorsque le coût d’exploitation des générateurs renouvelables s’avère supérieur aux prix que le marché de l’électricité est prêt à payer. Par conséquent, les opérateurs peuvent être pris dans une impasse où les coûts dépassent les revenus, les obligeant ainsi à réduire ou même à suspendre leur production pour éviter de sombrer dans le rouge.

C’est précisément dans ce contexte difficile que le stockage d’énergie de longue durée émerge comme une solution prometteuse. Contrairement aux autres méthodes de stockage, ces technologies offrent la possibilité de conserver l’énergie sur une période plus étendue. Dans son rapport, Aurora Energy décrit ce type de stockage comme étant capable de stocker et décharger son énergie sur une période de huit heures à quatre jours.

À lire aussi
Ce voisin de la France va investir dans le stockage massif d’électricité

15 GW de stockage = 1 milliard d’euros économisés ?

L’étude récente d’Aurora Energy Research met en avant que le LDES pourrait éliminer complètement la réduction économique d’ici 2035 en Espagne. Le rapport révèle également qu’une puissance de 15 GW de stockage de longue durée pourrait générer des économies de 1 milliard d’euros en coûts de système entre 2025 et 2050. En cause, la technologie promet divers avantages en facilitant l’équilibrage entre la production et la consommation, un élément clé de l’efficacité énergétique. En maximisant l’utilisation de l’énergie renouvelable, elle réduit la nécessité de recourir à des sources d’énergie fossiles, améliore l’utilisation des infrastructures existantes, et augmente la fiabilité et la résilience du système énergétique du pays.

Le potentiel du stockage de longue durée ne s’arrête pas là. Il pourrait réduire de 5 ans le temps nécessaire pour atteindre l’objectif de zéro émissions nettes en Espagne. En outre, il pourrait contribuer à la décarbonation du secteur industriel. En alignant les économies, l’environnement, et l’industrie, le LDES pourrait ainsi ouvrir la voie vers un avenir énergétique plus vert, plus efficace, et plus durable.

À lire aussi
Cet énorme projet de stockage d’électricité qu’EDF rêve de lancer

Des défis à relever

Alors que l’Espagne regarde avec espoir vers un avenir alimenté par les énergies renouvelables, la route vers la réalisation de ces rêves est jonchée de défis. L’intégration du stockage de longue durée dans le paysage énergétique national est loin d’être une tâche simple. D’abord, il faut savoir que ce système ne s’est pas encore imposé sur le marché espagnol, un problème qui n’est toutefois pas unique à l’Espagne, mais commun à de nombreuses régions du monde. D’ailleurs, l’objectif actuel du pays d’atteindre 18 GW de stockage d’énergie d’ici 2030 ne prend pas en compte les besoins spécifiques en stockage de longue durée, souligne Aurora Energy Research.

À lire aussi
Cette batterie géante a été entièrement vidée de son énergie

Ensuite, le coût représente également un obstacle majeur. Les technologies de stockage de longue durée sont généralement plus coûteuses que les solutions de stockage au lithium-ion de plus courte durée. Bien que l’entreprise de recherche prévoie une baisse des prix, celle-ci nécessiterait un soutien politique déterminé et des opportunités pour valoriser ces actifs dans le système électrique national.

Enfin, l’intégration réussie du stockage de longue durée en Espagne nécessiterait aussi une approche holistique, impliquant un cadre politique et réglementaire complet qui permet son déploiement. Les décideurs devront agir de manière stratégique, en tenant compte des besoins spécifiques et des avantages uniques que la technologie offre.

Silicio Solarhttp://siliciosolar.es
Redacto y escribo cosas en este maravilloso blog de noticias sobre el CBD y temas referentes del mundillo del cannabis.
ARTÍCULOS RELACIONADOS

DEJA UNA RESPUESTA

Por favor ingrese su comentario!
Por favor ingrese su nombre aquí

- Ads -spot_img

Artículos más Populares

Comentarios Recientes

Cookie Consent with Real Cookie Banner